IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?
Bien sûr que si !
Plus silencieux et plus profond,
Plus semblable au premier dans lequel Jésus est né, dans la solitude. Sans beaucoup de lumières sur terre,
mais avec celle de l’étoile de Bethléem,
illuminant des chemins de vie dans son immensité.
Sans- parades royales colossales
mais avec l’humilité de nous sentir
des bergers et des jeunes à la recherche de la Vérité.
Sans grandes messes et avec des absences amères,
mais avec la présence d’un Dieu qui emplira tout.
IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?
Bien sûr que si !
Sans les rues débordantes,
mais avec un cœur ardent
pour celui qui doit venir
sans bruits ni festivals,
ni réclamations ni bousculades …
Mais en vivant le mystère sans peur
aux « Hérode-covid » qui prétendent
nous enlever même le rêve d’espérer.
Noël aura lieu parce que DIEU est de notre côté
et qu’il partage, comme le Christ l’a fait dans une crèche,
notre pauvreté, nos épreuves, nos pleurs, nos angoisses et notre orphelinat. Noël aura lieu parce que nous avons besoin
d’une lumière divine au milieu de tant d’obscurité.
Jamais la Covid19 ne pourra atteindre le cœur ou l’âme
de ceux qui mettent dans le ciel leur espérance et leur haut idéal.
NOËL AURA LIEU !
NOUS CHANTERONS DES CHANTS DE NOËL!
DIEU VA NAÎTRE ET NOUS APPORTER LA LIBERTE.

P.Javier Leoz, curé de la paroisse San Lorenzo, Pampelune (Navarre en Espagne)         (texte qui lui a valu un appel téléphonique du pape François le 7/11/2020).

 

 

Nous souhaitons partager une  ‘écoute de la réalité’. Ce n’est pas une question technique mais  une attitude  de fond,  pour ce qui est  manifesté du réel.

Nous croyons, le Service d’Animation pour un Monde Meilleur , que cette situation unique dans laquelle nous nous trouvons à l’heure de célébrer Noël, peut être l’occasion de nous poser des questions dans la situation de recherche d’aujourd’hui plutôt que d’offrir des réponses!

Nous voulons partager avec d’autres personnes et groupes  qui le veulent librement et de façon responsable. Nous le faisons selon cette dynamique –  ce que chacun(e) perçoit,      – ce qui nous guide et donne sens  –  ultérieurement, nous essayerons de concrétiser notre réponse personnelle et de groupe.

Convivence Juillet 2020 (3)

Partager notre recherche

Convivence du GPB à Brialmont

27 au 31  Juillet

Malgré l’absence de  Luc, ami et compagnon de la Commission des Exercices, j’ai pu participer à la convivence d’été du Groupe Promoteur Belge au cours des derniers jours de juillet. J’ai certainement dû  dépasser le doute,  ayant subi une petite opération deux semaines auparavant et la pandémie du coronavirus qui augmentait mes craintes,  était-ce bien opportun?

La rencontre eût lieu  au monastère de Brialmont , un lieu singulier, un bon climat et un cadre de verdure  permettaient un retour  en soi et un bon échange avec les participants. L’ accueil du groupe belge a été adapté pour garder les distances spatiales. Malgré les masques on pouvait deviner  le regard de complicité et voir les gestes de bras ouverts  qui  m’ont permis de me sentir comme à la maison. Continuer la lecture

Convivence Juillet 2020 (2)

Bonjour MARIE-PAULE!

Je voulais bien me réserver mais mon coeur me dit qu’il y a là une occasion de raffermir les frères et soeurs, n’hésite pas!  Ma première et dernière convivence annuelle a eu lieu au mois d’Août 1998 à Kinshasa, au Congo, sous de la direction de Mr Nicodème Kalonji, directeur national et du Père Willy Tribel, représentant SMM de la zone Afrique. Nous étions une quarantaine à partager une folle ambiance fraternelle malgré le climat de guerre et nos diverses provenances!                                 Remis de mon hésitation, j’ai retrouvé la même ambiance malgré la covid 19. En effet, ma première convivence annuelle au sein du GPB était une réussite. Outre les moments de prière et partage enrichissants, ce qui m’a beaucoup plu, c’est qu’on écoutait et essayait d’intégrer les apports des uns et des autres. Je me suis senti accueilli, accepté, écouté, apprécié et fraternellement intégré. Merci à chacun des participants pour cette marque distinctive. J’ai pu avoir un moment d’échange particulier avec chacun. Pour autant qu’il dépendra de moi, j’espère devenir   plus régulier

Que Dieu bénisse le GPB et l’accompagne dans la réalisation de son projet !             Bien fraternellement,

Onésime.