Style de vie

Echo du Cénacle 2019

        …vers des nouveaux horizons

Si vous me demandiez une réaction au sujet du Cénacle Pastoral de septembre dernier, je relèverais un point qui me semble important…l’option pour le style de vie évangélique

Voici quelques remarques de notre Proposant à ce sujet :                                           Dans le 3ème parcours est abordée « Le Style de vie ». La notion de style de vie et son introduction est abordée par le pape François dans le document Evangelii Gaudium et se répercute dans Laudato Si.  

C’est important que nous fassions attention à cette notion car elle fait écho à ce qui se vit dans le 2ème temps des exercices. Une manière de style de vie, en particulier à la suite et dans la contemplation de l’homme Jésus. Le pape François utilise cette expression à propos de l’enjeu de la présence de l’Eglise dans le monde d’aujourd’hui : il faut que cela « parle », il faut que cela soit crédible. Cela entraîne l’exigence de cohérence de vie. La cohérence entre la parole, la pensée et les actes. Jésus dit ce qu’il pense et il fait ce qu’il dit. Ceux qui vivent une telle cohérence sont toujours un point  de repère pour d’autres, surtout dans un tissu social abîmé, blessé, affaibli.

Le pape quitte une vision abstraite et universelle de la mission. Il dit : « Il y a des styles de vie qui existent suivant les peuples, les cultures. C’est une réalité incarnée. Ils sont caractérisés par des manières de se rapporter aux autres, à soi-même, au cosmos, à l’environnement, et à Dieu et à des manières de penser, de parler, d’agir.… les styles évangéliques sont marqués par  une attention pour ceux pour qui la vie ne tient pas ses promesses. Ils sont ouverts à la fraternité. » … c’est un style de vie évangélique que l’on remarque à la suite de Jésus. Cette manière de penser du pape correspond à un enjeu profond de notre charisme. Cela peut nous aider à engager des propositions qui mettent en route un style de vie plutôt que des idéaux à appliquer. Cette vision, elle est universelle mais elle n’est pas uniforme. Il n’y a pas d’outils de travail universels. Le modèle ne doit pas être la sphère mais le polyèdre où les points ne sont pas à la même distance du centre. 

 

En pensant à notre groupe local,  quel est notre style de vie?

Et moi,en quoi  ce style  m’interpelle-t-il ?

Marie-Paule

Pour découvrir le déroulement de notre assemblée ‘ Vivre le Cénacle Pastoral’  : http://www.porunmundomejor.com/wordpress/international/?lang=fr

 

 

Savez-vous que…

Les ‘Ateliers de la Parole’ ont sorti plusieurs brochures:

Ce sont des grilles de lecture  qui sont prévues pour soutenir l’animation de temps de partage de vie et d’ Evangile.
Ces grilles sont structurées de façon identique.

La première partie,   Ecoute…, vise à lire le texte le plus attentivement possible, tandis que que la deuxième partie,   Cette parole, c’est votre vie…, invite à laisser la Parole résonner dans nos vies.

A ce jour, 7 brochures sont éditées avec des grilles de lecture pour des partages de vie et d’Evangile: Marc, Luc, Matthieu, Osée, Miséricordieux comme le Père, Refondation, Actes des Apôtres.

Vous pouvez vous procurer ces brochures: à l’Abbaye de Soleilmont, à la Maison diocésaine de Mesvin, à l’accueil du Séminaire de Tournai, ou en prenant contact avec  veronique_henriet@hotmail.com

Quand nos chemins et le sien se croisent…

Témoignage de Françoise D :

Vivre les exercices sur 5 jours à Beauraing …

J’ai eu la chance de vivre cette expérience deux ans d’affilée avec quelques autres animateurs en pastorale.

Une expérience difficile à décrire en quelques mots mais une expérience tellement riche !

Si j’y ai participé, c’est, entre autres, parce qu’il m’avait bien été spécifié que je ne me retrouverais pas toute la journée seule avec moi-même après avoir eu 20 minutes de temps d’enseignement.

Que nenni !

Un équilibre subtil entre temps d’enseignement appelé propositions, réflexion personnelle autour d’un texte biblique ou autre, partage en groupe, témoignages des autres retraitants parfois très émouvants, temps de détente, … tout cela dans une ambiance fraternelle, un climat d’écoute et une grande complicité entre tous.

Ces exercices redonnent aux récits de l’Evangile une saveur nouvelle qui permet de prier la Parole, et plus encore de tenter de la vivre.

Je ne peux encore dire si cela m’a fait bouger ou si quelque chose a changé dans ma vie mais il est clair que je ne suis pas ressortie de ces deux sessions comme j’y étais entrée. Plusieurs phrases, réflexions résonnent en moi et m’amènent à beaucoup de réflexions quant à ma façon de vivre ma vie de chrétienne. Ces exercices m’ont aussi amenée à une certaine prise de conscience et à un désir d’apporter quelques changements dans ma façon d’être et d’agir.

Vraiment, je n’ai aucun regret d’avoir vécu ces deux sessions. Je suis partante pour une troisième et j’invite vraiment ceux qui se posent encore des questions sur le bien fondé de ces exercices à sauter le pas.

Un grand merci à notre proposant et notre médiatrice.

                                                           Françoise

 

Témoignage de Thérèse:

...Comment exprimer en quelques mots une telle expérience ? Car c’est en les …vivant qu’on en découvre toute la profondeur . Ensuite, on expérimente peu à peu, dans le quotidien de la vie et de nos engagements combien ils continuent à nous nourrir de façon riche et consistante.

Tu comprends donc combien j’ai apprécié le tout : la découverte des membres du groupe et le chemin parcouru ensemble. La qualité et la fraternité des animateurs, qui ont permis et aidé à ce que croissent  entre tous une communion, une importante qualité d’écoute de l’autre et de respect et aussi d’écoute de l’Autre.

Nous avons aussi vécu des temps d’intériorité très forts, des ( re- ) découvertes de la Parole , des enseignements et temps de réflexion d’une qualité remarquable.

Je ne suis pas sortie de ces exercices comme j’y étais entrée, c’est sûr , car ils nous ont recentré sur l’essentiel.

Un espoir très fort : que les membres de nos EAP, mais aussi les prêtres, les catéchistes et autres personnes engagées ( ou pas ) puissent expérimenter ces exercices . Et, entre nous, c’est par là qu’aurait du commencer la Refondation.

Encore un GRAND MERCI à toute l’équipe.

                                                                                  Thérèse

Partage

Quand nos chemins et le sien se croisent…

                         apprentissage constant de la vie…à la suite de Jésus.

Ce n’était pas banal de vivre cela ensemble, jeunes et adultes. S’interroger sur l’humain, ça concerne tout le monde…                                 Ces petites phrases reflètent bien l’impact de ce qui a été vécu à Charleroi, en mars-avril derniers. Ce fut une expérience très positive, marquée  par des échanges profonds entre les personnes, avec confiance et vérité ! Le déroulement en cinq samedis a permis un certain mûrissement, sans négliger le travail de réflexion  tout en vivant la quotidien de la vie. .

(Notes suite à  l’évaluation du 1ier juin 2019)

 

Partage

 

Une journée à Beauraing…

Samedi dernier, 16 mars, j’ai participé à la 9ième journée diocésaine organisée par l’équipe ‘CHANTIER’ de Namur,  à Beauraing. Ce fut une très belle journée de rencontres et de formation. Le vicaire général du diocèse de Poitiers nous invitait à entrer dans la ‘Dynamique de l’appel dans la mission des unités pastorales’ avec deux points forts : a) Initier une culture de l’appel – b) De l’appel du Christ à l’Eglise qui appelle.

Ce qui m’a motivé à participer, d’une part, c’était de comprendre, de percevoir l’efficacité des efforts accomplis pour susciter les unités pastorales particulièrement celles les plus proches de ma région et, d’autre part, rencontrer les réalités locales. L’aspect ‘formation’ était passionnant et l’aspect ‘rencontre’ surprenant ! Nous étions nombreux (plus de 170 personnes) et, fait remarquable,  presque la ½ de l’assemblée était d’origine africaine. Continuer la lecture

Nouvelles et Partage de Janvier 2019

En 2019, connectons-nous à la pompe des sens :

la vue pour regarder le visage de l’autre avec bienveillance et l’avenir avec espérance ;

l’ouïe pour écouter la douce musique de la nature et les rires des relations vraiment fraternelles ;

le toucher pour mettre le doigt sur l’essentiel et caresser des projets nouveaux ;

l’odorat pour humer le doux parfum des fleurs et les joyeuses senteurs de la vie empreinte d’amour ;

le goût pour savourer le temps qui passe et se délecter de tendresse.

En 2019, évitons la panne de sens !

                                                             Tous nos meilleurs vœux pour 2019.

Quatre points d’attention :

Notre pays a connu des élections en octobre dernier, et en connaîtra d’autres en mai prochain. Rien d’extraordinaire à cela, c’est heureusement le cours normal de notre démocratie. Et nous pouvons nous en féliciter. Continuer la lecture

Communication de vie

Lors de la rencontre d’avril dernier, à Strasbourg, les membres présents des groupes français, belge, espagnol, portugais ont eu l’occasion de se pencher sur cette grave question de la ‘Construction de l’Europe’.
Notre chemin fut inspiré par le Premier Parcours des Exercices. Echanges nombreux, visites, différentes interventions  …ont rythmé notre recherche. Une intervention qui  a attiré mon attention Continuer la lecture

Convivences en 2018

Chaque année, nos CONVIVENCES  sont réparties sur quatre journées complètes chez un des membres du groupe et une semaine en été dans une communauté religieuse.

Nous avons ‘institué’ en plus, une soirée de détente pour partager

notre amitié de groupe.

Bien sûr, les distances kilométriques en Belgique sont très courtes au regard d’autres groupes ; ce qui ne veut pas dire que nous trouvons facilement  les dates de rencontre  permettant à chacun de participer !

Les temps de ressourcement, de formation, le suivi des activités programmées, sont attendus  et vécus dans le respect et la bonne entente. Ces moments sont très importants pour chacun de nous car nous découvrons la part de chacun(e) dans le partage de nos  réflexions,  basées sur une foi profonde en Dieu et en l’humain et l’ensemble nous  anime pour le quotidien.

Photos…prises par Jean-Marie au cours de la convivence du 10 février 2018,             Jour anniversaire de la ‘Proclamation pour un Monde Meilleur’ (Pie XII -1952)      et de la convivence de détente !

Convivence du 10 février 2018

Ce 10 février 2018,  la Proclamation pour un Monde Meilleur par Pie XII, fête ses 66 ans !

A partir d’un montage PP sur le Père Lombardi, nous nous sommes penchés sur son message en nous posant la question :  comment le comprendre encore aujourd’hui ?

Quelques réactions au cours de ce temps de formation :

  • Message toujours d’actualité, avec des difficultés et résistances qui existent toujours.  Toujours des incompréhensions à la réception de l’Evangile.
  • Paroles radicales quand il parle de la crise.  Parallélisme avec le baptême.
  • Quatre convictions fondamentales, avec le mot « expériences »… Aujourd’hui vocabulaire plus habituel : expérimenter la foi… Mais à ce moment ? On sent une vie personnelle très forte.
  • Lien avec les Exercices. Ça demande une conviction personnelle solide.
  • « Le service de l’Eglise à l’humanité peut et doit transformer en Règne de Dieu, non seulement l’Eglise, non seulement les baptisés, mais toute la multitude des hommes, y compris ceux d’autres religions, y compris ceux d’autres cultures… »  Une dynamique à atteindre, on est toujours en route.  La diversité des cultures, des croyances est un fait, il ne faut pas transformer cela en Eglise, mais en Règne de Dieu : la fraternité universelle entre tous les hommes au-delà de toute religion, comme une  dynamique toujours en progression.

Continuer la lecture