Des arbres qui marchent…

Image

 

Le Mouvement pour un Monde Meilleur présente

‘DES ARBRES QUI MARCHENT’

Un parcours de sens en 8 étapes pour changer de regard, mobiliser des ressources intérieures et avancer lucidement dans un monde qui bascule.
Une série en 8 épisodes (+/-35 minutes) réalisée par Pierre-Paul Renders
Des bouleversements majeurs menacent notre monde.La science nous en avertit. Naturellement, la première question qui nous vient est« Que faire ? ». Mais n’y aurait-il pas d’autres questions à se poser avant ou à tout le moins en parallèle ? Selon Einstein, on ne résout pas un problème en utilisant les modes de pensée qui l’ont engendré. Les racines des catastrophes actuelles sont profondes, existentielles.Elles interrogent le sens du système auquel nous appartenons et le sens de notre vie sur terre en tant qu’humanité. Et ce à une époque où justement ces questions sont écartées du débat public, reléguées dans le domaine de la conscience individuelle.
Aujourd’hui, beaucoup de personnes redécouvrent collectivement les ressources des spiritualités, anciennes ou nouvelles, souvent en prenant le parti d’aller ailleurs que vers le christianisme. Peut-être qu’elles se souviennent que le système mondialisé qui nous amène dans le mur est issu d’une société marquée par le judéo-christianisme. Pourtant, n’aurions-nous pas intérêt à regarder mieux vers nos racines culturelles et spirituelles ?
Confrontant ses convictions chrétiennes avec ses prises de conscience écologiques (1), le réalisateur Pierre-Paul Renders a pris sa caméra pour aller échanger avec des personnes inspirantes.
En Belgique, en France et en Suisse, il a récolté la parole d’une trentaine de philosophes, activistes, agronomes, psychologues, ingénieurs, thérapeutes, juristes, théologien·ne·s, biologistes, économistes… Ces personnes creusent le sujet depuis des positions atypiques voire inconfortables, à la croisée de l’écologie profonde et de la spiritualité.
L’auteur a élagué et entrelacé les propos récoltés, pour faire émerger une voix chorale originale… une voix qui parle d’aveuglement, de déni, de culpabilité, de colère,de repli, de désespoir mais aussi d’espérance, de guérison, de repentance, de pardon, de renouveau, d’engagement, de désir, d’amour…
Des mots galvaudés ou salis, devenus inaudibles ou inutilisables pour certains, mais qu’il est probablement urgent de revitaliser.
(1) inspiré notamment par l’encyclique Laudato Si