Vers Pâques…

En cinq étapes,  nous proposons un ‘exercice d’écoute’, pour notre marche vers Pâques…. Dans  le calme et le silence, que ce soit une écoute confiée à l’Esprit de Jésus, qui se manifeste dans la vie quotidienne, dans les faits, dans les relations, dans les gestes et attitudes… Que  nous reconnaissions  en eux ce qui est nouveau, ce qui anime l’espérance pour nous aujourd’hui !

 

  1. RECONNAÎTRE ET ACCUEILLIR LA PRÉSENCE DE ‘L’ESPRIT DE JÉSUS’

En cette période bouleversée,  il se peut qu’il nous arrive ce qui est arrivé à Jacob, dans la Bible,  il reconnaît que « Dieu était là, mais je ne le savais pas ». Nous aussi, avec cette longue période de confinement,  d’isolement, de vie sans rencontres et sans câlins, il serait bon de reconnaître que l’Esprit de Jésus est  avec nous.

Dans l’évangile de  Luc 12,54-59,     Jésus disait à la foule : … ‘Vous êtes capables  de comprendre ce que signifient les aspects du ciel et de la terre ; alors,  pourquoi ne comprenez-vous pas le sens du temps présent ?’

Jésus ne nous appelle-t-il pas au discernement et à l’action dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui?

  • Quelles situations, quels faits , quelles relations, signes de la présence de l’Esprit de Jésus au milieu de la pandémie, ai-je découvert ?                                                  
  • Comment ai-je manifesté cette présence?                                                                                                                                                                                                         ============

UN SIGNE

Quel signe nous manque-t-il encore, Seigneur?                                                                 Les pauvres, affamés, montrent l’amour comme chemin.                                                 Les prophètes, en annonçant, réclament ta vérité et ta justice.                                         Les victimes des guerres aspirent à la paix comme horizon.                                             Les prisonniers mêlent la tristesse aux sourires à l’aide d’un miroir.                               Ceux qui s’interrogent pressentent ta parole dans le silence….                                 Seigneur !
Quel autre signe  avons-nous encore besoin ?                                                                 pour revenir au temps des semailles
pour parier  sur l’ Evangile,
pour chercher la terre promise
pour choisir ton chemin !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *